Vous êtes ici : Accueil > Pros de l'économie

Le manuel des assurances

Si on sait déjà que la mort serait non seulement une charge financière pour nos proches, mais surtout inévitable, pourquoi ne trouve-t-on pas une solution dès maintenant ? L’assurance décès est la seule à la fois garantie et possible. Elle permet d’indemniser les dépenses selon son choix de contrat : assurance décès temporaire ou assurance décès vie entière. Laquelle entre les deux choisir ?

Assurances décès temporaires

Le nom ne dit pas tout,une assurance décès temporaire constitue un engagement des deux contractants (le souscripteur et l’assureur) en un temps limité selon leur convention.Parfois, le souscripteur n’est pas encore mort et le contrat arrive déjà à sa date limite de validité.Dans une telle situation, la somme d’argent convenue revient tout de même au bénéficiaire et le contrat se termine là - à condition de la renouveler. Bien évidemment, la durée est variée selon le choix de l’assuré, mais, également de l’assureur. En général, elle dure un an,mais le souscripteur a également le droit de reconduire automatiquement le contrat en un nouveau.Il y a aussi une durée plus longue et plus courte.Il faut dire que ce premier type de contrat d’assurance décès est le plus répandu en raison de sa souplesse.

Assurances vie entières

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un contrat d’assurance décès vie entière avantageant les bénéficiaires de la rente ou du capital à tout moment après la mort du souscripteur.Peu importe si la durée du contrat n’a même pas encore un an, le bénéficiaire peut percevoir l’indemnisation promise.La cotisation se fait normalement en un seul paiement et sera effectuée au moment de la signature du contrat. Parmi ces deux offres donc, vous avez le choix selon votre capacité financière, car étant effectuée en un seul versement, l’assurance vie entière peut être assez pesante pour votre budget.

Visiter le site Le manuel des assurances

Haut de page